Nouveau bureau

" CHAISES MUSICALES à L’UNIVERSITÉ POPULAIRE du NIORTAIS"
Pierre Endeweld président de l'UPN depuis sa création souhaitait descendre de charge. Diverses raisons l'y incitaient.
Ne pas personnaliser l'association autour d'une tête, redistribuer les responsabilités entre les élus, impulser une gestion plus collective de l'association, bref faire vivre la vie démocratique.... c'est chose faite !!!
Le conseil d'administration en date du 9 septembre 2019 a désigné un nouveau bureau.
Philippe Guillemoteau, qui a tous les talents pour le faire assurera la présidence pour 2020, et se chargera particulièrement des relations avec la presse.
Pierre Endeweld devient le vice-président avec la mission principale des relations avec les administrations et les institutions.
Christian Marsillac, devient le nouveau secrétaire, il sera épaulé par Tony Rimbault secrétaire adjoint délégué au numérique et au fonctionnement du site de l'UPN.
Dominique Dubernard reste la trésorière, elle sera épaulée par Dominique Gallo comme adjoint.
Bienvenue aux nouveaux.
Le CA a décidé par ailleurs que l'animation du groupe de pilotage sera confiée à un trio composé de Christophe Théveniau, Christian Marsillac et Philippe Guillemoteau.
Notre ancienne secrétaire Christine Bonnin assurant les relations avec les usagers.
Voilà l'association parée pour la nouvelle saison.

Crise de la presse

              Crise de la presse :
                                        fin d'un modèle ou transformation ?

Table ronde – débat
Jeudi 3 octobre à 20h30 au Pôle Universitaire Niortais
  
Avec les participations de deux Grands témoins :
SOPHIE DUFAU, journaliste à MÉDIAPART, ancienne collaboratrice de LIBÉRATION et des INROCKUPTIBLES.
MARC ENDEWELD, journaliste d'investigation indépendant, spécialiste des médias, ancien journaliste de MARIANNE, et TÉMOIGNAGE CHRÉTIEN, collaborateur du MONDE DIPLOMATIQUE.

Sous peine de ne plus être que des pièces de musée, la presse française doit revoir sa stratégie. Mais laquelle adopter ?
Longtemps florissant, le secteur connaît actuellement une importante baisse de ses ventes. Les motifs évoqués pour expliquer cette crise ne manquent pas : internet, journaux gratuits, vieillissement du lectorat, hausse des coûts de production, baisse des recettes publicitaires...
Jusqu'à quel point ces justifications sont-elles recevables ? Y a-t-il d'autres raisons ? La presse écrite est-elle porteuse de valeurs différentes de celles des nouveaux médias ?

Cette soirée  programmée en partenariat avec le PUN a pour objet :
      d'analyser la place de la presse écrite dans la diffusion de l'information
    d'appréhender son modèle économique actuel puisque aujourd'hui, tous les titres sont  sous influence et tutelle financière de grands groupes ou de fortunes individuelles
Les questions qui en résultent sont nombreuses : comment garantir l'indépendance de la presse dans une économie libérale mondialisée ? Comment s'informer de façon fiable pour comprendre notre société en évitant les pièges (désinformation, propagande...) ? La qualité de l'information est-elle menacée ? D'autres modèles se dessinent-ils ?

Nos deux témoins croiseront leurs regards sur cette crise, poseront la responsabilité des journalistes et des éditeurs et s'interrogeront avec vous sur les alternatives  en faveur d'un journalisme libre dans une démocratie moderne.

ouvert à tous – participation aux frais libre.