vendredi 15 janvier 2021

QUELS ENJEUX POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ?

Un cycle de trois conférences animées par Dominique Aimon

Les mardis 26 janvier, 2 février et 23 février à 20h30

Dominique Aimon, ingénieur de l’École Centrale de Lyon et titulaire d'un master’s degree de l’université de Berkeley (Californie), a travaillé pendant plus de trente ans chez Michelin. Très impliqué dans les projets mondiaux sur l’avenir de la mobilité et sur l’introduction de l’économie circulaire dans le groupe, il a terminé sa carrière en tant que directeur de la communication scientifique et technique pour l'ensemble du groupe.

La première conférence (26 janvier) se tiendra en visio et sera centrée sur les enjeux énergétiques. Utiliser de l’énergie, c’est par définition transformer le monde. L’histoire des « progrès » de l’humanité et des civilisations est liée à la domestication de l’énergie. Toute utilisation d’énergie a des impacts sur notre environnement. Par de nombreux exemples puisés dans notre vie quotidienne, Dominique Aimon nous donnera des clefs pour mieux comprendre les ordres de grandeur, mieux identifier où sont les vrais enjeux et quels sont les leviers les plus pertinents à notre disposition pour agir.

 

La seconde conférence (2 février) se tiendra également en visio et abordera les engagements de la COP21. Celle-ci a ancré l'idée qu’il fallait limiter la hausse de la température à 2°C et si possible 1.5°. L'intervenant évoquera quelles sont les conséquences de ces choix. Les engagements actuels des états permettront-ils d’atteindre la cible ? 

 

La troisième conférence (23 février) dont les modalités - présentiel ou distanciel -  seront précisées ultérieurement, présentera les différents leviers de l’économie circulaire et sera illustrée par des témoignages d’acteurs locaux qui se sont engagés dans cette voie. Les tensions sur les ressources énergétiques et les matières premières nous obligent à changer drastiquement nos modes de production et de consommation. On ne peut plus conserver le modèle économique des dernières décennies. Le recyclage est bien entendu un élément clef pour réduire nos impacts sur l’environnement. Il doit néanmoins s’inscrire dans une démarche plus globale d’économie circulaire.


Les exemples locaux de déploiement de l’économie circulaire seront illustrés par Claude Sireyx, Elodie Descoustey (entreprise RAIVALOR) et Georges Dussauce (recyclerie BAZAR ETC).

Pour participer aux deux premières conférences, il n’est pas utile de s’inscrire à l’avance. Il suffit de se connecter.

mercredi 6 janvier 2021

Et si on changeait de système de développement ?

 L'UPN passe à la visio

Avec la persistance de la crise sanitaire, l'Université Populaire du Niortais se propose de tenir ses conférences, prévues en janvier et février, sur Internet.

La première conférence à pour titre : 

Et si on changeait de système de développement ?

Conférence en ligne de Jean Worms le jeudi 14 Janvier 2021 à 20h30


En ce début de XXIe siècle, nous vivons dans un monde qui est, et reste, l’héritier des révolutions industrielles qui, à partir du milieu du XVIIIe siècle, ont façonné l’Europe, le Nouveau monde.  Le développement industriel basé sur une énergie abondante et peu chère, vapeur d’abord puis pétrole, a  donné naissance à la société de consommation que nous connaissons.

Le système s’est emballé et ses effets pervers commencent à se faire sentir à toutes les échelles et à tous les niveaux.   Mais, si nous commençons à prendre conscience du piège qui commence à se refermer, nous avons encore du mal à accorder les échelles de temps (maintenant et plus tard) et d’espace (ici et ailleurs) et à percevoir l’urgence pour nous maintenant.

On ne peut décider de changer de système de développement que collectivement et en étant vraiment convaincus de la nécessité de s’engager dans une aventure difficile et complexe.  C’est pourquoi il est essentiel de bien comprendre quels sont les enjeux auxquels nous faisons face aujourd’hui mais aussi de mesurer quelle est notre responsabilité, individuelle et collective, dans la situation actuelle.

C’est donc de ruptures d’équilibres dont l'UPN va parler, environnementales d’abord mais derrière lesquelles se profilent toujours d’autres ruptures, économiques et sociétales.


Cette première conférence sera suivie d'un cycle de 3 sessions : Quelle transition écologique pour demain ? Elles seront animées par Dominique Aimon et auront lieu les 26 janvier puis 2 février (conférences en ligne) et 23 février (si possible en présentiel).